Varier l'alimentation du chiot : Bon ou mauvais?

Varier l'alimentation du chiot : Bon ou mauvais?

Varier l’alimentation du chiot peut provoquer divers problèmes...

On a trop tendance à croire que de proposer régulièrement des menus variés à son chiot est un des meilleurs moyens de lui faire plaisir. C’est pourtant un tort !

Alimentation équilibrée ne veut pas dire variété. La flore intestinale de nos petits compagnons est ciblée. En dehors de pathologies médicales, la très grande majorité des troubles du transit (selles molles, flatulences, diarrhées…) sont liés à un changement brusque d’alimentation.

Son système digestif est bien différent du nôtre : son intestin est plus court, avec une capacité à digérer les aliments plus réduite que chez l’Homme. Il ne permet pas notamment de bien digérer les glucides. Résultat : les aliments variés non adaptés au régime carnivore sont rejetés en forte proportion sous forme de diarrhées. Des diarrhées trop fréquentes s’accompagnent de pertes inévitables en eau, minéraux et vitamines. A terme c’est sa santé qui en est altérée.


Les règles d’or pour le maintien d’un bon équilibre digestif.

  • Optez pour un aliment haut de gamme adapté aux besoins nutritionnels liés à sa croissance. Ces aliments complets et équilibrés assurent une qualité constante des matières premières et un dosage précis en vitamines, minéraux et autres nutriments bénéfiques pour l’amélioration du transit.

  • N’en changez plus ! contrairement à ce que l’on peut penser, un chien ne se lasse pas de manger le même aliment. Au contraire, à chaque changement alimentaire, son système digestif doit s’adapter et sa microflore intestinale se renouveler.

  • Laisser toujours une gamelle d’eau fraîchement renouvelée à sa disposition.

  • Ne changez pas brutalement de menu. Si vous souhaitez changer d’aliment, respectez une transition alimentaire sur une dizaine de jours durant lesquels vous mélangerez progressivement le nouvel aliment à l’ancien jusqu’à faire une substitution complète.

  • Evitez les restes de table et les friandises, qui rompent l’équilibre alimentaire et digestif de votre compagnon, et peuvent entraîner de surcroit un excès de poids néfaste à sa santé.

Publié le 19/03/2015 par Sébastien Nivet Home, Côté Chien, Alimentation 0 1963

Laisser un commentaireRépondre au commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles plus anciens

Catégories

Commentaires récents

Aucun commentaire

Recherche de conseils

Précédent